Des acariens sur le visage et notre cuir chevelu, découvrez comment sont-ils vraiment !

Vous avez déjà entendu parler des acariens ? En fait, les acariens sont avec nous tous les jours où que nous soyons. Ils sont présents sur notre visage et notre cuir chevelu. On les appelle aussi « Demodex déambulant » Aujourd’hui, découvres comment sont ces petites bêtes que nous portons avec nous tous les jours.

Les Demodex déambulant.

Selon ScienceAlert, ces petites bêtes font partie de la famille des acariens. Ils ont 8 pattes et se logent dans alla partie du visage, plus précisément dans les follicules pileux de nos cils et sourcils. On peut aussi les trouver dans les glandes sébacées de notre visage.

Seuls les bébés qui viennent de naître sont épargnés de la présence de ces acariens, mais tous les restes en portent chacun sur le visage. Le résultat d’une étude publiée dans Plos One montre qu’environ 70 % des adultes portent au moins un type d’acariens sur le visage dès l’âge de 18 ans. Mais ce pourcentage peut monter jusqu’à 100 % une fois qu’on atteint la majorité.

En apprenant cette nouvelle, vous pouvez avoir peur, mais ne vous inquiétez pas, car les acariens ont une taille minuscule. En effet, ces petites bêtes ne mesurent qu’un tiers de millimètre. En plus, ils ont une courte de durée de vie. Tout de même, il y aura toujours de relèves quand les autres meurent.

La génétique face aux acariens.

Nous savons que les acariens sont plutôt inoffensifs, cependant, ils peuvent avoir des effets négatifs sur leur porteur. C’est là que notre génétique joue leur rôle, car en effet, cela dépend de notre génétique si nous aurons des démangeaisons ou non. Plusieurs sont les effets que nous pouvons subir, comme une éruption cutanée, une inflammation ou bien un ptérygion.

Sachez que plus les acariens sont nombreux, plus les effets peuvent être graves. En plus, les troubles peuvent se développer de plus en plus avec l’âge, car la fonction de notre système immunitaire diminue avec le temps.

Il est recommandé de consulter un professionnel pour réduire les effets de ces petites bêtes. Mais s’en débarrasser de manière définitive est impossible. De plus, les acariens font partie de notre flore cutanée, alors il ne faut pas les éliminer à 100 %.