Astuces grand-mère , Ce n’est plus un secret pour personne, il est impossible de faire appel à une machine à laver lorsqu’un matelas se salit. Toutefois, il est susceptible de secréter les poussières et les petites bêtes indésirables qui entrainent de nombreuses maladies respiratoires. D’ailleurs, certaines personnes en sont allergiques. Dans cette optique, le présent article présente les meilleures manières de dire à dieu aux taches et aux acariens.

Que peut-on dire à propos de l’acarien ?

Les acariens font partie de la famille des arachnides terrestres. Ils sont invisibles à l’œil nu et ont une certaine préférence à se loger dans un matelas. Étant donné qu’il est impossible de le discerner, il se confond avec la poussière.

Quelles sont les spécificités d’un acarien ?

Un acarien se distingue par sa dimension qui se situe entre 0, 10 à 0, 70 mm, sa nourriture de base est la peau morte. L’espérance de vie d’un acarien ne dépasse pas les dix semaines. Or, il a la capacité de reproduire très vite. S’ajoute à cela le fait que même s’il meurt, il continue à porter préjudice à la santé des hommes.

Quel environnement lui est favorable ?

D’une manière générale, les acariens préfèrent les zones à haute température et humides. Il est à noter qu’un grain de poussière renferme 10 000 acariens. Cela signifie qu’un matelas peut détenir plus de 2millions.

Pour quelles raisons faut-il éradiquer les acariens ?

Une bonne nuit de sommeil et un repos sans encombre. Ceux sont les principales raisons qui nous obligent à éliminer les acariens. Durant notre sieste ou pendant la nuit, nous nous reposons sur notre matelas. Si ce dernier n’est pas propre, vous risquez de respirer d’innombrable poussière. Or, vous savez déjà que la poussière représente un véritable nid d’acarien.

Les impacts des acariens sur les Français

Selon les sondages, les acariens sont la cause de plus de 45% des cas d’allergies respiratoires en France. Mais ce n’est pas tout, ils peuvent également entrainer des allergies cutanées et oculaires comme la conjonctive. D’ailleurs, ces microbes provoquent une allergie sur 1 /4 personnes.

Comment mettre fin à la présence d’un acarien chez soi ?

Comme vous pouvez le déduire, l’acarien est nuisible pour notre santé. Ainsi, il faut faire en sorte de s’en débarrasser. Voici les trois meilleures astuces :

Le bicarbonate de soude

Pour enlever les taches et les acariens présents dans vos matelas, n’hésitez pas à utiliser le bicarbonate de soude.

  • Pour commencer, il faut enlever les draps et secouer votre matelas. Durant cette opération, le port de maque est conseillé pour ne pas inhaler les poussières.
  • Par la suite, éparpiller le bicarbonate de soude sur le lit.
  • Une fois éparpillé, laissez agir le bicarbonate pendant une bonne heure.
  • Après cela, utilisez une brosse à dents pour frotter les zones où il y a des taches.
  • Prenez 15 minutes de plus pour le laisser agir puis nettoyez le matelas avec un aspirateur.

Le bicarbonate de soude, les poussières ainsi que les particules provenant de votre matelas s’enlèveront.

Il est à noter que le bicarbonate de soude peut être utilisé une fois par mois pour garantir un sommeil sur un matelas propre. Les draps doivent également être systématiquement changés.

Le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est recommandé pour nettoyer les taches résistantes comme les taches d’urines.

  • D’abord si la tache est encore humide, vous devez la sécher par des papiers absorbants.
  • Ensuite prenez un chiffon et imbibé de vinaigre blanc et de l’eau.
  • Une fois mouillée, frottée immédiatement la tache avec le chiffon.

Une fois ces étapes effectuées, il ne vous reste plus qu’à le laisser sécher pour que le vinaigre et les taches puissent disparaitre.

Le peroxyde d’hydrogène

Cette méthode est surtout utilisée pour faire disparaitre les taches de sang. Mais elle n’élimine pas moins les acariens. Simple et efficace, il vous suffit de :

  • répandre une infime quantité de peroxyde d’hydrogène sur l’endroit taché de sang à nettoyer.
  • Frotter la zone concernée avec du chiffon propre.

C’est la démarche à adopter. Toutefois, si la tache est plus résistante que prévu, vous pouvez refaire l’opération jusqu’à ce que vous soyez satisfait du résultat.