Brigitte Bardot : une amende de 20 000 euros ?

Brigitte Bardot collectionne-t-elle les condamnations ? L’ex-actrice vient en effet d’être condamnée à payer une amende de 20 000 euros pour injures publiques.

« Une population de dégénérée »

En 2019 ? Brigitte Bardot a traité les habitants de l’île la Réunion de « dégénérée » dans une lettre ouverte qu’elle a adressée au Préfet de la Réunio, Amaury de Saint-Quentin, des propos qui lui a valu une amende assez salée. La sentence du tribunal judiciaire de Saint-Denis vient de tomber. Brigitte Bardot est accusée d’injures publiques et doit payer une amende de 20 000 euros. Son attaché de presse est condamné à une amende de 40 000 euros pour complicité d’injures publiques.

La protection des animaux est un projet qui lui tient à cœur et elles ne mesurent jamais ses paroles à ce sujet. Elle est souvent au cœur des polémiques, car ce n’est pas la première fois qu’elle insulte les gens. Elle a en effet traité les chasseurs sous-hommes. Cette fois, elle s’adressait à la population réunionnaise tout entière, d’où la condamnation. Dans une lettre datée de mars 2019, l’actrice n’a pas hésité à faire part de son mécontentement face à la manière dont animaux sont traités dans le pays, plus particulièrement les chiens. Des soutiens locaux ont rapporté que les animaux subissaient des actes de barbarie.

« Gènes de sauvages »

Outrée face à cette situation, elle a surnommé la Réunion « l’île du diable » et a qualifié sa population de dégénérée, encore soumise aux coutumes ancestrales et aux traditions barbares. Elle a rajouté que la population de la Réunion a préservé « leurs gènes de sauvage ». Elle a honte d’une île où règne la sauvagerie. En réponse à la lettre de Brigitte Bardot, Annick Girardin, la ministre des Outre-Mers lui a également adressé une lettre ouverte. La ministre lui a indiqué que le racisme est un délit et une opinion.

Brigitte Bardot a regretté ses mots et a adressé des excuses auprès des Réunionnais, surtout à ceux qui ne maltraitent pas les animaux. Cependant, ce qui est fait est fait. Brigitte Bardot est souvent mêlée dans ce genre de scandale. En juin 2021, elle a écopé une amende de 5 000 euros pour incitation à la haine contre les chasseurs en 2011.

Céline Dion : en retraite prématurée!! malade elle rompt le silence pour publier un message engagé.

Le manoir de Céline Dion à Las Vegas : le summum du style