Pourquoi vous ne devrez pas jeter l’huile des boîtes de thon ?

Si vous avez la mauvaise habitude de jeter l’huile des boîtes de thon dans l’évier, ne le faites plus ! En effet, ce type d’huile n’est pas recyclable et il est vraiment nocif pour l’environnement.

Par ailleurs, l’huile des boîtes de thon est entièrement comestible ainsi en la jetant vous vous débarrassez également de tous les nutriments qu’elle contient. Découvrez dans cet article quelques raisons pour lesquelles vous ne devrez pas jeter l’huile de boîtes de thon.

Huile des boîtes de thon : ingrédient idéal pour agrémenter différents plats

Si vous désirez apporter un surplus de goût à votre recette, l’huile des boîtes de thon est une excellente alternative. Qu’il s’agisse d’un plat cru ou cuit, vous pouvez toujours recourir à cette huile.

LIRE AUSSI  Sel au congélateur: laisser un verre tous les soirs : ce qui se passe est miraculeux ?

Pour les préparations crues, utilisez-la dans les vinaigrettes et la mayonnaise pour donner à ces dernières une saveur délicate et originale. En ce qui concerne les préparations cuites, vous pouvez recourir à cette huile lorsque vous préparez une sauce pour les pizzas, les ragoûts ou encore les pâtes.

En effet, ce liquide peut se marier parfaitement à de nombreuses recettes. Pour obtenir un résultat encore meilleur, vous pouvez ajouter du poisson dans vos préparations.

Huile de boîtes de thon : une source de nutriments incomparable

L’huile des boîtes de thon ainsi que le thon lui-même contiennent les mêmes nutriments. Des études ont prouvé que cette huile a une forte teneur en acides gras polyinsaturés dont l’oméga 3.

LIRE AUSSI  Laurier: Découvrez les Vertus et bienfaits du laurier !!

Ces derniers sont liposolubles ainsi ils ont tendance à migrer du poisson vers l’huile qui leur semble plus favorable. D’ailleurs, 10 g d’huile de conserve de poisson fournit 10 % de la dose quotidienne nécessaire pour les acides gras à longue chaîne DHA ou plus précisément les bons gras.

Ce qui est également le cas de la vitamine D que les poissons gras contiennent. Celle-ci est aussi liposoluble et bien évidemment, il en existe une grande quantité dans les poissons tels que le thon. 10 grammes d’huile procurent 5 % de l’apport en vitamine D conseillé pour un adulte.