La reine Elizabeth II et la monarchie britannique intéressent les Français !

La tristesse des Français à cause du décès de la reine Elizabeth II prouve qu’ils sont encore attachés à la monarchie même si on est à des centaines d’années après la décapitation de Louis XVI.

Les Français sont touchés par la mort de la Reine.

Le peuple français a mis fin au pouvoir de Louis XVI en le décapitant le 21 juin 1793. Cependant, ils sont très touchés et attristés en apprenant la mort de la reine Elizabeth II qui a engendré des milliers de tweets par seconde sur les réseaux. La France est chagrinée comme si elle venait de perdre un personnage emblématique de sa république.

Le discours d’Emmanuel Macron, Président de la République français et du Premier Ministre français ont confirmé ce fait. Elizabeth Borne, le 8 septembre, déclare : « Les Français aussi sont endeuillés ce soir. » En apprenant la mort de la reine. Le Président Français rajoute que la mort de la reine est une tragédie qui laisse un vide immense. Une étude a été menée par la société Appinio et elle a montré qu’à peu près 60 % des Français ont ressenti la douleur e apprenant le décès de la Reine Elisabeth II.

La mort de la reine a aussi provoqué les mêmes sentiments chez les artistes. Le chanteur Calogero, a chanté pendant son concert la chanson « God save the queen » pour rendre hommage à la reine même si ce chanteur est le fils d’un immigré sicilien. Il y avait un écran géant qui montrait le drapeau du Royaume-Uni. L’actrice Brigitte Bardot a publié de son côté sur tweeter que le décès de la reine est une peine immense pour tout le monde. Arielle Dombasle a aussi tweeté « la mort de la reine nous donne un grand chagrin… Nous avons toujours entendu depuis petit qu’au Royaume-Uni, il y a un royaume avec une reine. »

La France en deuil !

Le lendemain du décès de la reine Elizabeth II, le journal le Parisien annonce « Nous avons beaucoup aimé la reine ! » C’était à la une du journal. Cette « une » rappelle celle qui a été publiée en 2021 qui disait « Le modèle britannique nous manque. »  Un article publié dans la revue disait que Stephan Bern considère que le Royaume-Uni et Monaco sont deux royautés de substitution. » Selon Général de Gaulle, les Français aimeraient avoir un Prince, mais ils le cherchent ailleurs.
En effet, la France a montré son deuil en éteignant la tour Eiffel et en mettant en berne les drapeaux des bâtiments officiels vendredi dernier. Le président français, Emmanuel Macron a mis un drapeau britannique sur l’Elysée pour montrer sa participation au deuil. La France a mis de nouveau leur drapeau en berne le jour des obsèques de la reine.

Mais ce n’est pas l’avis de tous. En effet, Patrick Prois, le maire de Faches-Thumesnil n’a pas accepté la décision du président et a refusé de suivre ses consignes. Il déclare « On ne fait pas tout ça pour tous les chefs d’Etats qui meurent, est-ce que notre république a une préférence pour certains chefs d’État ? » Le maire de Bourges, Yann Galut, était aussi du même avis que lui. Il déclare « c’est vrai que la mort de la reine est triste, et je respecte la douleur des Anglais, mais je ne peux pas mettre le drapeau de la France sur les bâtiments municipaux. »

La passion des Français pour la reine.

Les Français sont passionnés par la reine Elizabeth II et le royaume depuis bien longtemps. Phillipe Chassaigne, un professeur d’histoire contemporaine à l’université de Bordeaux-Montaigne, a rappelé que, quand la reine Victoria a visité le fameux château en Normandie en 1855 et cela a provoqué une passion incroyable. Quand la reine et son fils sont aussi venus aux Invalides pour se recueillir devant la tombe de Napoléon, les Français étaient très touchés.

Les deux pays ont établi un lien depuis le début de XXe siècle. Cinq ans après un incident qui a failli mettre en guerre les deux pays, le roi Edouard VII se rend en France. La population l’a accueilli froidement au début, mais le Roi réussit à leur mettre en confiance grâce à son caractère et sa sympathie. Grâce à cela, les deux pays se sont bien entendus et c’est de là que naît l’entente cordiale entre les deux en 1904.

Les Français étaient aussi fascinés par la décision du roi Edward VIII d’abandonner le royaume pour pouvoir épouser l’Américaine Wallis Simpson en 1936. La France avait du mal à comprendre pourquoi il ne pouvait pas épouser la personne qu’il aimait. Ils ne savaient pas tous les obstacles politiques et religieux qui rendaient cette union impossible. Explique le professeur.

En 1938, le roi George VII vient à Paris pour parler des relations entre les deux pays alors que la situation n’était pas bonne. Dix ans après cet évènement, la princesse Elizabeth II n’était pas encore au pouvoir, mais elle se rend en France à la place de son père. Les journaux ont parlé de la petite princesse en disant qu’elle parlait comme son père. Son français était parfait et elle a été appréciée de tous, car quand elle est repartie, tout le monde a crié « vive la reine ! » Même si elle n’était encore que la princesse. Philippe continue son explication, le président du conseil propose le Commonwealth à Londres en 1957, mais il refuse.

La France et la monarchie.

Depuis le jour où on a couronné la reine Elizabeth II, tous les évènements royaux ont été diffusés sur les chaines françaises et ont eu beaucoup de succès. La France a suivi en direct à la télévision le couronnement de la reine. Les Français ont aussi suivi le mariage de Charles et Diana le 29 juillet 1981 puis les funérailles de Diana le 6 septembre 1997.

Après cela, ils ont aussi suivi le mariage de William et Kate, les noces de Harry et Meghan, le discours de la reine pour encourager les Britanniques touchés par le covid 19 et même les obsèques du prince Philip.

C’est la Ve République qui enracine cette passion des Français sur le Royaume, mais pas la francophilie de la reine. « Le Président est un monarque républicain avec la Ve République et nous changeons de monarque tous les cinq ou tous les dix ans. Selon l’analyse de Philippe Chassaigne.
C’est vrai que la France est une république, mais nous pouvons voir que le pouvoir est personnalisé en une seule personne.

Un monarque outre-Manche est ainsi facilement envisageable. Pour Jean Garrigues, la perte de la reine lui rend nostalgique de la figure monarchique. La France aime bien cette figure du héros comme Gambetta à Pierre Mendes-France en passant par Clémenceau, Pétain et le Général de Gaulle. Mais comme la reine Elizabeth ne pensait pas devenir reine, elle n’a rien fait pour avoir ce rôle.

La monarchie pour la France.

Pour Yaël Goosz, un chroniqueur politique de France Inter, la réaction de la France montre qu’elle regrette d’avoir décapité leur roi. Pour la France, l’Elysée est un château. La famille royale est très populaire en France parce qu’il symbolise le pouvoir et il est capable d’unir le peuple. Dit Stéphan Bern.

Selon Frédéric Rouvillois dans le Figaro, le peuple est profondément attaché à la monarchie. Il y a deux principes contraires qui composent la monarchie : un éloignement qui marque la monarchie dans l’histoire et un rapprochement qui introduit le pouvoir dans une famille.

Selon l’avis de Charles-Eloi Vial, un auteur qui écrit plusieurs ouvrages sur la monarchie, Les Français ont une passion sur la reine Elizabeth II car ils ne connaissent pas le passé ni le fonctionnement des systèmes monarchiques anciens.

Tout de même, ce ne sont pas tous les Français qui sont fascinés par la monarchie car selon un sondage fait en 2016, seulement 17 % des Français veulent avoir un roi comme chef d’Etat.

 

Written by Lara Jean

Rédactrice Web à plein temps, Passionné d'écriture, j'ai toujours souhaité travailler dans ce secteur d'activité. Mon expérience diversifiée me permet d'assurer une bonne rédaction de différents contenus sur de nombreux sujets.