Les orchidées font partie des plantes extrêmement belles et décoratives, étant des plantes très discrètes et peu encombrantes, elles sont également appréciées par ceux qui n’aiment généralement pas les fleurs.
Les orchidées sont des plantes qui ne demandent même pas trop d’attention. Par ailleurs, ils peuvent arriver qu’elles ne soient pas trop en forme. Et pour éviter de laisser mourir une si belle plante, essayons de comprendre quelle peut être la cause de sa souffrance et que doit-on faire pour y remédier.


La pourriture des racines

Lorsque l’orchidée commence à se faner ou même à se dessécher, l’une des causes les plus courantes pour lesquelles cela se produit est que les racines pourrissent.


Il peut y avoir trois bonnes raisons :
• trop d’humidité,
• sol acide,
• sol trop compact.

Les débuts des racines de l’orchidée

Pour se rendre compte si cela pourrait être la cause du problème, il suffit juste de regarder et de toucher le sol par soi-même. 
En cas d’humidité excessive, elle sera en effet molle et humide, avant de rempoter la plante, si la situation n’est pas déjà assez dramatique qu’elle en a l’air. Dans ce cas, on peut essayer de la mettre pendant quelques un moment, dans un endroit bien sec évidemment sans l’arroser, si les racines ne sont pas encore trop abîmées l’orchidée devrait retrouver vie.

Dans le cas d’une terre trop compacte, donc, qui ne laisse pas respirer les racines, il suffira de soulever la plante et la terre du pot en un seul geste, ensuite, de tapoter la terre pour qu’elle libère les racines, puis ensuite de repositionner le tout sans écraser. Une fois remis dans le vase, déplacez la partie supérieure de la terre avec une cuillère à café et le tour est joué.

Lorsque la raison de la pourriture des racines est l’acidité du sol, on le comprend en excluant les deux autres problèmes. Et pour y remédier, il suffira d’acheter un engrais de base et la plante refleurira à nouveau, c’est une certitude.


Quelques conseils pour vous :

Dans le cas où vous avez remarqué le problème tardivement et que les tentatives indiquées ci-dessus n’ont pas eu d’effet, vous devez nécessairement faire une intervention plus radicale le plus rapidement possible.

Pour ce faire, vous devez acheter un nouveau terreau spécifique pour les orchidées.

Ensuite, on extrait la plante du pot, très délicatement, en faisant attention de ne surtout pas casser les racines. En secouant tout doucement la base, on essaie d’enlever et de retirer le plus de terre possible.

Vous devez laver les racines sous l’eau courante, en éliminant tous les résidus de sol. Vous stérilisez ensuite des ciseaux et, avec ceux-ci, vous coupez toutes les racines qui sont définitivement pourries.

On lave le vase avec de l’eau chaude, du vinaigre et du bicarbonate, ensuite, on rince très soigneusement, il ne doit y avoir aucun résidu. 
A ce stade, vous allez pouvoir remettre un peu de terreau au fond du pot, placez ensuite la plante dessus, puis remplissez le reste du pot avec de la terre en l’enfonçant petit à petit. Et le tour est joué. Pour ce qui est de l’arrosage, il est conseillé de le faire après quelques jours.