Voilà toute la vérité qui a poussée Albert II à retirer ses enfants de l’école

En septembre dernier, les jumeaux Jacques et Gabriella de Monaco effectuaient leur rentrée scolaire loin de leur mère Charlène, placée au repos en Afrique du Sud après être malade. Cependant, quelques semaines plus tard, ils ont été rOn voyait les enfants serrer la main de leur père, tous les deux habillés de leurs uniformes petirés de leur école.

En effet, ça fera bientôt sept ans, Jacques et Gabriella, les jumeaux du prince Albert II et de la princesse Charlène de Monaco, ont signé leur rentrée en CE1, en septembre dernier. Une journée très importe dans leur scolarité, couverte par les chaînes de télévision locales. our leur premier jour à l’Institution François D’assise-Nicolas Barré. Par contre, cela n’a fait que peu de temps. Car un petit temps après, les deux enfants ont quitté cette école. Alors, Albert II vient de donner des explications sur ce sujet dans une interview livre au journal « Monaco Matin ». « Au vu de l’incertitude de l’évolution de la pandémie, nous avons préféré, avec la princesse, les protéger. Alors nous avons transposé une petite salle de classe de FANB au Palais, dans l’ancienne nursery de mon enfance », a-t-il expliqué.

L’ÉCOLE À LA MAISON

En effet, les enfants du couple princier prennent donc les cours sur le Rocher, au sein même du palais. Un choix qui aide à garantir leur protection face à la Covid-19, cependant il peut chambouler les enfants et surtout les confiner. En effet, pour résoudre ce problème de manque d’interaction sociale, le prince a imaginé tous scénarios possibles: « C’est aménagé comme une salle de cours normale, avec les mêmes maîtresses que les enfants auraient eues s’ils étaient restés physiquement à FANB. Ils sont entourés au quotidien de quatre autres camarades qui suivent leurs cours aussi au Palais. » Il poursuit : « Ils font certains cours de gym à l’école et lorsqu’il y aura, par exemple, les cours de piscine, ils iront à la piscine avec les autres enfants. Il est important qu’ils aient une vie scolaire, une vie sociale, des activités avec leurs camarades et leurs amis, ce qu’ils ont. » Résolu à donner à tout prix une meilleure éducation à ses enfants, le souverain s’occupe aussi de leur formation à la vie princière, en s’efforçant de faire participer les jumeaux à de grands événements, tel que la COP26. Le 31 octobre dernier, les enfants avaient accompagné leur père à Glasgow à cette réunion. Pourquoi ? : Les habituer « à voir du monde, à commencer à faire quelques actes officiels eux-mêmes », pour qu’un jour ils puissent « seconder » leurs parents. « Ce n’est pas systématique, il ne faut pas non plus les effrayer et qu’ils repoussent l’idée d’être dans une situation officielle », a tempéré le prince Albert.

Albert de Monaco « place en isolement » Charlène, stupéfiante confidence sur le centre Paracelsus Recovery à Zurich

Choc du Monde ! Un chroniqueur de TPMP avoue prendre uniquement une douche par semaine pour économiser l’eau